Formations

Introduit en 2015 à tous les niveaux de l’enseignement primaire et secondaire,
l’enseignement moral et civique aide les élèves à devenir des citoyens responsables et libres,
à forger leur sens critique et à adopter un comportement éthique. Il prépare à l’exercice de
la citoyenneté et sensibilise à la responsabilité individuelle et collective. Cet enseignement
contribue à l’une des missions confiées à l’École par la nation : transmettre les valeurs de la
République et les faire partager.
L’enseignement moral et civique contribue également à l’éducation à la défense et à la
sécurité nationales qui est assumée par d’autres disciplines, tout au long de la scolarité. Les
situations rencontrées dans l’établissement participent activement à l’enseignement moral
et civique : que ce soit dans le cadre de la vie quotidienne dans la classe et hors la classe, à
l’internat, dans les instances de la vie lycéenne, elles offrent aux élèves de multiples
possibilités d’apprendre à vivre ensemble et d’agir de manière solidaire. L’éducation aux
médias et à l’information ainsi que l’enseignement laïque des faits religieux entrent
également dans son périmètre.
Le programme de première de l’enseignement moral et civique en lycée prolonge et
approfondit celui de seconde et participe à la construction de la conscience civique des
élèves.
Le programme associe à chacun des trois niveaux du lycée une thématique principale : la
classe de seconde étudie la liberté, la classe de première la société, la classe terminale la
démocratie. Ces trois thématiques s’éclairent et se répondent. Chacune comprend deux
axes ; pour chaque thématique, il s’agit de présenter les principes et les valeurs associés à la
notion étudiée, d’interroger les difficultés de sa mise en œuvre et d’envisager les moyens de
la promouvoir et de la consolider.
Première valeur de la devise républicaine, la liberté est étudiée en classe de seconde.
Centrée sur l’étude de la société, la classe de première interroge la deuxième valeur de la
devise républicaine, l’égalité, tandis que la fraternité, sa troisième valeur, est indispensable
pour faire de la démocratie, objet d’étude de la classe terminale, plus qu’un simple modèle,
une expérience qui se vit personnellement et collectivement. Ainsi, à chaque niveau du lycée,
le programme offre-t-il l’occasion de réexaminer les valeurs de la République et de
souligner leur portée démocratique.
Les valeurs, les principes et les notions étudiées dans le cadre de l’enseignement moral et
civique sont illustrés par l’exemple de quelques figures de femmes et d’hommes engagés et
pourront être rapportés à des événements, à des lieux ou à des enjeux contemporains. À ce
titre, les professeurs sont invités à s’appuyer sur les représentations de leurs élèves. Cet
approfondissement s’effectue en classe et en dehors de la classe, dans l’établissement et en
dehors de l’établissement, au moyen d’un outil privilégié : « le projet de l’année », qui offre
une perspective d’évaluation des élèves et peut être complété par une initiative de classe.
La réflexion peut s’accompagner d’une interrogation sur les sources utilisées (textes écrits,
cartes, images, œuvres picturales, mises en scène théâtrales et chorégraphiques,
productions cinématographiques, musiques et chansons, etc.), sur leur constitution comme
document, sur leurs usages culturels, médiatiques et sociaux. L’enseignement moral et
civique initie les élèves à la recherche documentaire et à ses méthodes, leur fait découvrir la
richesse et la variété des supports et des expressions, les éduque à l’autonomie, à la prise de
décision et à la responsabilité.

La cité scolaire en images

  • ChabTV200
  • EcoResp
  • dsc 0029
  • DSC00007
  • chab5
  • chab
  • chab4
  • chab5
  • chab6
  • chab11

Nos formations